À la une

TRIBUNE
Nous sommes artistes, designers, designeuses, graphistes, scénographes, critiques, historien·ne·s de l'art, écrivain·e·s… et nous enseignons aux Beaux-Arts.
Vous trouverez ci-joint un courrier rédigé par les enseignant·e·s élu·e·s au CA de l'Association Nationale des Ecoles supérieures d'Art (ANdÉA). Les auteur·e·s Benjamin Hochart (artiste et enseignant), Loïc Horellou (designer et enseignant), Michèle Martel (historienne de l'art et enseignante) et Bernhard Rüdiger (artiste, théoricien et enseignant) ont partagé cette lettre avec l'ensemble des enseignant·e·s des écoles supérieures d'art et design. Près de 300 professeurs ont signé en urgence ce premier courrier qui participe à une nouvelle mobilisation concernant nos statuts d'enseignant·e·s.

En effet, délivrant des diplômes nationaux conférant les grades de Licence et Master, animant des 3e cycles comme des post-diplômes, les professionnels du monde de l'art que nous sommes connaissent des conditions horaires, de rémunérations et de missions statutaires en totale inadéquation voire en contradiction avec nos missions réelles. L'écart incompréhensible qui existe depuis presque 20 ans avec le temps de travail et les rémunérations des enseignant·e·s des écoles nationales qui ont exactement les mêmes missions et qui délivrent exactement les mêmes diplômes ne fait qu'ajouter à notre colère. En ne venant pas à notre rencontre, en n'amorçant pas les discussions nécessaires entre les différents ministères, les acteurs des écoles et les syndicats, la Ministre de la Culture n'est pas seulement en train de mettre en danger l'avenir de nos écoles et de nos étudiant·e·s mais installe une mésentente entre le milieu de l'art et son ministère de référence qui pourrait être durable.


Télécharger la tribune
___________________


Nous sommes artistes, designers, designeuses, graphistes, scénographes, critiques, historien·ne·s de l'art, écrivain·e·s... et nous enseignons aux Beaux-Arts.


Depuis les années 90, nous avons assisté à l'évolution des écoles supérieures d'art et de design françaises, un lieu où l'équilibre entre notre activité professionnelle et le partage est possible et essentiel. Nous y travaillons sur le présent et le passé, mais tout est dirigé vers le futur. Des étudiant·e·s, déjà de jeunes artistes ou designers pour certain·e·s, s'y interrogent sur leur perception du monde pour mieux y intervenir. Aux Beaux-Arts, on enseigne la création par la création. Nous transmettons aux jeunes artistes et futur·e·s professionnel·le·s des métiers des arts la capacité de pratiquer une discipline singulière, de former un savoir autonome, de produire une pensée pour la cité du futur.

Les écoles sont principalement financées par les collectivités territoriales mais l'État, à travers le ministère de la Culture, assure la tutelle scientifique et pédagogique des formations. Une minorité d'écoles dépend entièrement de l'État.
Cette distinction est le fruit de l'Histoire — depuis le 18e siècle, certaines écoles ont été créées par l'État, d'autres par les pouvoirs locaux en lien avec les économies régionales. Depuis la fin des années 90, ces établissements se sont réformés comme peu d'écoles ont eu à le faire : réforme des diplômes et de la pédagogie avec l'attribution des grades de Licence et de Master, mise en place de programmes de recherche, mais également réforme de leurs structures administratives avec une transformation en établissements publics de coopération culturelle (EPCC) pour les écoles territoriales, dont l'État est membre fondateur (les écoles nationales étant des établissements publics nationaux). Conscient·e·s de l'importance de ces lieux de partage du savoir et de la création — 45 écoles supérieures d'art et de design en France réparties dans 53 villes — les enseignant·e·s se sont massivement engagé·e·s dans toutes les évolutions qui ont transformé ces écoles.

Un grand nombre d'artistes, de designers et designeuses, et de professionnel·le·s de l'art en sortent tous les ans ; ils contribuent à enrichir un milieu artistique et culturel vivant, efficace, international et surtout innovant et fortement autonome. Ces jeunes auteur·e·s ne sont pas seulement créateurs, créatrices ou critiques ; ils et elles inventent aussi des métiers, fondent des maisons d'éditions, des centres d'art, des ateliers publics, des galeries, etc., et sont encore des enseignant·e·s, des médiateurs et médiatrices, et des acteurs et actrices de l'éducation artistique et culturelle de nos territoires. Nos diplômé·e·s participent au renouvellement du milieu de la création et de la scène artistique contemporaine, non seulement à travers leur production individuelle, mais aussi dans leur engagement collectif qui touche à l'économie de la production culturelle, à l'engagement sociétal de la culture. Ils et elles contribuent ainsi à propager nos méthodes d'enseignement, qu'il s'agisse du travail sur projet, de la capacité d'apprendre à apprendre, ou bien de cette fameuse créativité que revendiquent toutes les formations qui se veulent à la pointe de la modernité pédagogique (écoles d'ingénieur, de management, de marketing). Les écoles supérieures d'art et design ont contribué ces dernières années à produire une richesse et une variété d'approches, libres, indépendantes et autonomes, que bien d'autres pays en Europe regardent avec le plus grand intérêt.

Jamais notre engagement n'a faibli. Ces vingt dernières années ont été pleines de moments difficiles et de luttes pour sauvegarder l'esprit essentiel de l'enseignement de l'art et du design alors que depuis longtemps notre ministère de tutelle nous accompagne avec trop peu de personnels, sans moyens et parfois sans l'expertise nécessaire.

Depuis son arrivée, la Ministre, Françoise Nyssen, n'est toujours pas allée à la rencontre des écoles d'art dont elle a la charge, pas plus qu'elle n'a énoncé de vision, ou de stratégie pour l'enseignement supérieur Culture. On parle beaucoup de l'importance de l'accès à la culture pour tous, mais rien n'est fait pour les 45 écoles supérieures d'art et design qui maillent et irriguent les territoires, assurent la diffusion et la rencontre avec les arts, non seulement par l'enseignement supérieur, mais aussi par l'accompagnement de projets, leurs interactions avec des lieux de monstration, par les interventions en milieux scolaires, par les cours du soir et les ateliers de pratiques amateur.
Rien n'est fait alors que plusieurs réformes sont inéluctables pour respecter le cadre légal de l'enseignement supérieur mais aussi pour ne pas saboter sciemment le service public de l'éducation et des formations, face au développement croissant de l'offre privée, aux tarifs exorbitants.

Il y a un besoin urgent de stratégie de la part de l'État, à tous les niveaux, pour préserver l'égalité des chances et l'excellence de formations uniques et souvent bicentenaires. Ces formations de service public méritent une plus grande lisibilité et une plus grande promotion auprès des lycéennes et lycéens. Depuis 15 ans se fait attendre une réforme indispensable du statut des professeur·e·s. À la différence des 10 écoles nationales gérées directement par le ministère de la Culture, les écoles territoriales, fonctionnant essentiellement sur budget municipal ou métropolitain, n'ont pas progressé sur ce point, laissant les professeur·e·s qui dépendent de la fonction publique territoriale avec un statut absolument non conforme aux impératifs de l'enseignement supérieur. Ainsi met-on en danger la reconnaissance européenne des diplômes nationaux des 12.000 étudiants des Beaux-Arts. Il n'y a pas d'autre possibilité pour l'État que de s'engager financièrement dans le réseau et de financer la réforme de toutes les écoles supérieures d'art et design, nationales et territoriales : pour un seul métier, il doit y avoir un même salaire et un même statut.

Deux solutions émergent ici : une harmonisation des statuts des professeur·e·s des écoles nationales et territoriales ou une prise en charge par l'État de l'ensemble des enseignant·e·s.

La question est politique et l'État ne peut plus se cacher derrière un agenda surchargé. Les velléités affichées d'excellence et d'attractivité internationale pour l'enseignement supérieur Culture sont vides de sens si on n'en assume pas les coûts ! La Ministre doit défendre ses diplômes, ce qui passe par une réforme des statuts des professeur·e·s.
Combien de temps encore allons-nous entendre que la culture coûte cher et qu'elle est élitiste ? Qu'est-ce que le coût de la préservation de l'enseignement supérieur Culture par rapport à des projets pharaoniques comme le Louvre International ? Combien coûte l'engagement de l'État et quelle serait la valeur ajoutée de cet investissement dans les territoires pour garantir le maillage territorial, l'égalité des chances et un enseignement supérieur de qualité pour 12.000 étudiants ? La question est politique et la réponse incombe à la Ministre de la Culture, au Premier Ministre, au Président de la République.


Télécharger la tribune


Signataires :

Bernhard Rüdiger (Ensba Lyon), Michèle Martel (Esacm Clermont Métropole), Benjamin Hochart (Esam Caen), Loïc Horellou (Hear Strasbourg)

Lina Hentgen (Esam Caen), Françoise Schein (Esam Caen), Muriel Couteau Mauger (Esam Caen), Tanya Rodgers (Esam Caen), Juliet Bates (Esam Caen), Ivan Fayard (Hear Mulhouse), Frédéric Dupuis (Hear Mulhouse), Sandra Chamaret (Hear Strasbourg), Stanislas Martin dit Finzo (Hear Strasbourg), Anne Bertrand (Hear Strasbourg), Joseph Griesmar dit Béhé (Hear Strasbourg), Charlet Denner (Hear Strasbourg), Nicolas Fourgeaud (Hear Strasbourg), Michel Ravey (Hear Strasbourg), Yeun-Kyung Kim (Hear Strasbourg), Philippe Lepeut (Hear Strasbourg), Vincent Chevillon (Hear Strasbourg), Frédéric Ruyant (Hear Mulhouse), Ian Simms (ESADTPM Toulon), Paul Berry (Ensba Lyon), David Enon (Esad TALM Angers), Kasia Ozga (EESAB Brest), Florian Virly (Esa Tourcoing), Stéphanie Mahieu (Esad Valenciennes), Hélène Agofroy (Esad TALM Tours), Francis Morandini (Ensba Paris), Nicolas Bourriaud (Esba Montpellier Contemporain), Christophe Le Gac (esad TALM Angers), Nicolas Germain (Esam Caen Cherbourg), Camille Paulhan (Esa Pays Basque Biarritz), Thomas Bauer (Esad TALM), Pierre Villemin (ESAL Metz), Nicolas Gruppo (ESAA Avignon), Daniel Perrier (Beaux arts de Nantes), Burkard Blümlein (Villa Arson Nice), Jean-Marie Sauvage (ESAD-GV Valence), Frédérique Entrialgo (Esadmm Marseille), Gérard Fabre (Esadmm Marseille), Daniele Balit (ISBA Besançon), François Cortès (Esa Pyrénées Tarbes), Jason Karaïndros (ESADHaR Rouen), Thierry Mouillé (Esad TALM Tours), Albert Raniéri (Esban Nîmes), Pierre Savatier (ENSAPC Cergy), Juliette Valéry (Esa Pyrénées Tarbes), Jean-Philippe Halgand (EBABX Bordeaux), Jean-Patrice Rozand (ESAAA-prépa Annecy), Miles Hall (Esba Montpellier Contemporain), Marie-Laure Cazin (Esad TALM Le Mans), Laurence Mauderli (Esad Reims), Kristina Solomoukha (eesab Rennes, EnsAD Paris), Olivier Zabat (Ensba Lyon), Anne Laforet (Hear Strasbourg), Philippe Fangeaux (Esa Pyrénées), Jean-François Gavoty (Hear Strasbourg), Nathalie Stefanov (Esa Dunkerque Tourcoing), Malgorzta Grygielewicz (Eesi Angoulême/Poitiers), Rozenn Canevet (Esad Reims), Gilles Acézat (ESADHaR Le Havre), Jean-Christophe Roelens (Esa Lorraine Metz), Didier Kiefer (Hear Mulhouse), Gilles Froger (Esa Dunkerque-Tourcoing), Pierre-Yves Le Sonn (Esad Reims), David Des Moutis (Ensba Lyon), Myriam Omar Awadi (Esa La Réunion), Jean-Michel Hannecart (Esad Reims), Clémence Michon (Esad Amiens), Maider Fortuné (Esban Nîmes), Caroline Muheim (Esba Montpellier Contemporain), Véronique Mori (Esaa Avignon), Rozenn Lanchec (ESADHaR Le Havre), Jean-Claude Ruggirello (Esadmm Marseille), Elamine Maecha (ESAL Metz), Xavier Zimmermann (Eesi Poitiers), Bernard Calet (Esad TALM Angers), Mathias Pérez (Esad Talm Le Mans), Laure Limongi (ESADHaR Le Havre), Claire Maugeais (Beaux-arts de Nantes), Pierre Ponant (EBABX Bordeaux), Yann Mazeas (Esba Montpellier Contemporain), Xavier Vert (Beaux-arts de Nantes), Bernard Debast (eesab Brest), Gaspard Salatko (Esaa Avignon), Carole Fromenty (Ensba Lyon), Éric Helluin (ESADHaR Rouen), Marie Claire Graillot (eesab Brest), Nicolas Milhé (EBABX Bordeaux), Philippe Tarral (Esad Orléans), Slimane Rais (Esad Grenoble-Valence), Aurélien Bambagioni (Eesi Angoulème Poitiers), Sonia Da Rocha (ESADHaR Le Havre), Jean Charles Zebo (EBABX Bordeaux), Laurent Meszaros (Esad Reims), Lise Terdjman (Esad Reims), George Dupin (eesab Rennes), Anne Immelé (Hear Mulhouse), Jean-Noël Lafargue (ESADHaR Le Havre), Veit Stratmann (Ensba Lyon), Gunther Ludwig (Esad Orléans), Éric Verrier (Esad Orléans), Catherine Tauveron (ESAD-GV Grenoble), Patricia Welinski (Ensba Lyon), Catherine Hospitel (Esad Orléans), Lydie Toran (ESAA Avignon), Anne de Sterk (eesab Quimper), Laura Brunellière (esad TALM Le Mans), Jean Augereau (eesab Brest), Stefania Caliandro (Esa Pyrénées), Jérôme Diacre (esad TALM Tours), Pierre Architta (Esadmm Marseille), Olivier Bouton (Esad Orléans), Christine Lapostolle (eesab Quimper), Daniel Kommer (ESAL Metz), Nathalie Poisson-Cogez (esa Dunkerque-Tourcoing), Céline Duval (ésam Caen-Cherbourg), Nicolas Aiello (Esad Reims), Alain Rivière (Esadmm Marseille), Franck Houndégla (Ebabx Bordeaux), Jan Claire Stevens (Hear Mulhouse), Patrick Turini (esad TALM Tours), Martial Marquet (Esad Valenciennes), Kirsten Murphy (Ensba Lyon), Yves-Michel Bernard (Esa la Réunion), Gilles Grand (Ensba Lyon), Sébastien Vonier (EBABx Bordeaux), Marie Voignier (Ensba Lyon), Patricia De Bollivier (Esa la Réunion), Gilles Dupuis (esac Cambrai), Olivier Nottellet (Ensba Lyon), Rémy Héritier (Esacm Clermont Métropole), Chloé Dugit-Gros (Eesi Poitiers Angoulême), Audry Liseron-Monfils (CCA Martinique), Guillaume Janot (Ensba Lyon), Stéphane Dwernicki (Esad de Valenciennes), Guy Chaplain (anciennement ESADHaR Rouen), Pascal Poulain (Ensba Lyon), Esther Hoareau (Esa la Réunion), Béatrice Pereira Gueye (Esad Grenoble Valence), Jean-Christophe Desnoux (Eesi Poitiers), Arnaud Bernus (Esad TALM Angers), Stéphanie Hoareau (Esa la Réunion), Christophe Desforges (eesab Lorient), Alain Leonesi (Esaa Avignon), Dominique De Beir (ESADHaR Rouen), Sylvie Fajfrowska (Esadmm Marseille), Davide Bertocchi (EMA Fructidor Chalon-sur-Saône), Bruno Souêtre (esac Cambrai), Mark Webster (esad Amiens, esac Cambrai), Patrick Sirot (ESADTPM Toulon), Arnaud Vasseux (Esban Nîmes), Simon Teroy (Esa la Réunion), Marion Daniel (Beaux-arts de Nantes), Michel Petris (CCA Martinique), Myriam Mechita (Esam Caen), Marie Lelouche (Esa Tourcoing), Paul Sztulman (EnsAD Paris), Pascal Mieszala (Ema Fructidor Chalon-sur-Saône), Manuela Marques (Esad Reims), Alex Pou (Esacm Clermont Métropole), Didier Lechenne (EBABx Bordeaux), Elsa Mazeau (Esa Pyrénées Tarbes), Jean-Baptiste Carobolante (Esa Dunkerque), Cédric Loire (Esacm Clermont Métropole), Vanessa Brito (Esadmm Marseille), Oscarine Bosquet (eesab Brest), Dominique Drillot (Pavillon Bosio Monaco), Dror Endeweld (Esban Nîmes), Raoul Sbaiz (Esad Reims), Véronique Joumard (ENSAPC Cergy), Corine Girieud (Esba Montpellier contemporain), Magali Desbazeille (esac Cambrai, classe préparatoire d'Issy les moulineaux), Réjane Lhote (Esad Orléans), Jean-Baptiste Sauvage (esadmm Marseille), Jeff Guess (ENSAPC Cergy), Elisabeth Ballet (EnsAD Paris), Juan Luis Gastaldi (Esba Montpellier contemporain), Madeleine Aktypi (Ema Fructidor Chalon-sur-Saône), Christiane Geoffroy (Hear Strasbourg), François Nouguies (Esad-GV Grenoble), Ronan Kerdreux (Esadmm Marseille), Pascal Simonet (Esadtpm Toulon), Corinne Melin (Esa Pyrénées Pau), Sylvain Grout (Esba Montpellier contemporain), Laurent Proux (isdaT Toulouse), Francesco Finizio (eesab Brest), Françoise Buadas (Esadmm Marseille), Frédéric Campoy (Esa Pyrénées Pau), André Bihler (Hear Strasbourg), Federico Nicolao (Ensapc Cergy), Pierre-Louis Rivière (Esa la Réunion), Julien Bidoret (Esa Pyrénées Pau Tarbes), Hervé Lesieur (Esa Tourcoing), David Braillon (Esac Cambrai), Camille Mauduech (CCA Martinique), Olaf Avenati (Esad Reims), Fernando Galvez (Esatpm Toulon), Gyan Panchal (Esacm Clermont Métropole), Frédéric Curien (Eesi Angoulême), Guillaume Poulain (ESA Pyrénées Tarbes), Julie Portier (ESAAA Annecy), Patricia Badot (Ema Fructidor Chalon-sur-Saône), Germain Bourré (Esad Reims), Serge Lhermitte (Esacm Clermont Métropole), Hervé Beuze (CCA Martinique), Marion Robin (Esacm Clermont Métropole), Uli Meisenheimer (Esad Orléans), Roland Cognet (Esacm Clermont Métropole), Florence Lehmann (Hear Strasbourg), Maxence Alcalde (ESADHaR Le Havre), Régine Cirotteau (Esacm Clermont Métropole), Catherine Thiollier (CCA Martinique), Armèle Portelli (EMA Fructidor Chalon-sur-Saône), David-Michael Clarke (Esad TALM Le Mans), Fanny Fresne (ESA Pyrénées Pau Tarbes), Bruno Persat (Beaux-arts de Nantes), Alice Marquaille (Hear Mulhouse) Nicolas Tixier (ESAAA Annecy), Cédric Mong-Hy (Esa La Réunion), Cécile Monteiro-Braz (Esacm Clermont Métropole), Jean-Paul Labro (Esa Pyrénées Pau), Jérôme Saint-Loubert Bié (Hear Strasbourg), Stéphanie Jamet (ISBA Besançon), Stéphane Carrayrou (ESADHaR Rouen), Sandra Delacourt (Esad TALM Tours), Anna Dezeuze (Esadmm Marseille), Claire Bernstein (Villa Arson Nice), Annalisa Bertoni (Esban Nîmes), Solange Triger (ESADTPM Toulon), Sophie Lapalu (Esacm Clermont Métropole), Stéphane Magnin (Villa Arson Nice), Vanessa Theodoropoulou (Esad TALM Angers), Christian Gaussen (Esba Montpellier contemporain), Joël Renard (Ecole des beaux-arts de Sète), Emilie Brout (Esacm Clermont Métropole), Anaïs Maillot-Morel (ISBA Besançon), Sylvie Ungauer (EESAB Brest), Philippe Bazin (ENSA Dijon), Philippe Saulle (Ecole des beaux-arts de Sète), Sylvie Lagnier (Ecole des beaux-arts de Sète), Carmelo Zagari (Esba Montpellier Contemporain), Enna Chaton (Ecole des beaux-arts de Sète), Olivier Poncer (HEAR Strasbourg), Galen Bangs (EBABX Bordeaux), Cécile Paris (Beaux-arts de Nantes), Thierry Rivière (ESA La Réunion), Marie Canet (Ensba Lyon), Nathalie Prevost (EESAB Lorient), Patricia BRIGNONE (Ésad GV Grenoble), Florent Girard (ESADHaR Le Havre), Florent Lahache (EBABX Bordeaux), François Mezzapelle (Esadmm Marseille), Cécile Douet (ESA Tourcoing-Dunkerque), Laurent Septier (Villa Arson / Nice), Jean-Charles Pigeau (ESADHaR Rouen), Christian Morin (Esad TALM Le Mans), Jean-Marc Andrieu (Esa Aix en Provence), Valérie Gallard (eesab Lorient), Manfred Sternjakob (Hear Strasbourg), Niek van de Steeg (Ensba Lyon), Géraldine Pastor Lloret (ISBA Besançon), Loreto Martinez Troncoso (ESAD Valence), Odile Plassard (Esacm Clermont Métropole), Roman Seban (Eesab Lorient), Tristan Trémeau (Esad TALM Tours), Delphine Mazur (Esad Valenciennes), Peter Sinclair (Esa Aix en Provence), Jean Cristofol (Esa Aix en Provence), Alain Lapierre (Esba Montpellier contemporain), Yohann Queland de Saint Pern (ESA la Réunion), Sophie Breuil (Esad Talm Angers), Vanessa Notley (Ecole des beaux-arts de Sète), Thomas Soriano (Hear Strasbourg), Jens-Emil Sennewald (Esacm Clermont-Ferrand), Helen Evans (ESADHaR Le Havre), Sylvie Moreau (eesab Brest), Maxime Marion (ESACM), Emilie Brout (ESACM), Catherine Melin (ESAAIX Aix en Provence), Philippe Estienne (Esad Valence), Florence Lazar (Esad Grenoble Valence), Marek Zaroslinski (Esad Orléans), Mathilde Sauzet Mattei (ESA Annecy), Stéphane Thidet (Beaux-arts de Nantes), Vanina Pinter (ESADHaR Le Havre), Gildas Guihaire (Esad TALM Angers), Caroline Boucher (Esba Montpellier contemporain), Jean-Marie Blanchet (Esa des pyrénées Pau-Tarbes), Jean-Louis Garnell (ESADMM Marseille), Lionel Broye (Esa Avignon), Christophe Gaudard (ISBA Besançon), Michèle Tolochard (ESAD TALM Tours), Philippe Terrier-Hermann (ISBA Besançon), Dominique Figarella (ENSBA Paris), Boris Achour (ENSAPC Cergy-Pontoise), Gilles Picouet (ISBA Besançon), Natacha Pugnet (Esba Nîmes), Anne Xiradakis (Ensa Limoges), Nicolas Frespech (ENSBA Lyon), Jean-Pierre Bourorga (ISDAT Toulouse), Nicolas Guiet (ESAD Valenciennes), Isabelle Jégo (EESAB Rennes), Guy Limone (EESI Angoulême - Poitiers), Gaëlle Hippolyte (EESAB Rennes), Reynald Drouhin (EESAB Rennes), Guillaume Allard (ÉESAB Rennes), Thierry Moré (EESAB Rennes), Sylvain Deleneuville (ESADMM Marseille), Jan Kopp (ESACM Clermont-Ferrand), Hamid Maghraoui (Esaa Avignon), Silvain Vanot (esa npdc Dunkerque Tourcoing), Christophe Domino (Esad TALM Le Mans), Caroline Kassimo-Zahnd (ESAD Orléans), Claire Malrieux (Hear Strasbourg), Jean-Claude Demeure (ESÄ Dunkerque-Tourcoing), Jean-Luc Bari (ISBA Besançon), Jean-Marc Cerino (ESBAN Nîmes), David Kidman (ESAD TALM Tours), Benjamin Thorel (EBABX Bordeaux), Sammy Engramer (ENSA DIJON), Raphaël Uhrweiller (Esad Orléans), Nicolas Bardey (ISBA Besançon), Gérald Petit (Ensa Dijon), François Bernus (Eesi Poitiers), Jean-Claude Mouton (ESA NPDC Dunkerque), Alexandra David (Hear Strasbourg), Frédéric Léglise (ESAD-GV Grenoble), Marie Compagnon (ESAD Orléans), Laurent Chirié (ESADMM Marseille), Julie Staebler (Éesi Angoulême), Cécile Le Talec (ESAD Reims), Kevin Donnot (EESAB Rennes), Dominique Abensour (EESAB Rennes), Laurent Buffet (ESAM Caen/Cherbourg), Franck Scurti (ensba Lyon), Sonja Dicquemare (ENSBA Lyon), Josée Theillier (EESAB Lorient), Cyril Zarcone (Esad TALM Tours), Véfa Lucas (EESAB Lorient), Antinéa Feron (ESAD Valenciennes), Miguel Mazeri (esad TALM Le Mans), Philippe Delahautemaison (Esadmm Marseille), Ludovic Germain (Esad TALM Le Mans), Isabelle Massu (ISBA Besançon), Saverio Lucariello (Esadmm Marseille), Guy Prévost (EESAB Lorient), Georges Peignard (EESAB Lorient), Nicolas Schneider (HEAR strasbourg), Camille Pageard (ensba Lyon), Leslie Bourgeois (ESAP MC), Lise Guéhenneux (ESADMM Marseille), Marie Aurore Stiker (eesab Rennes), Sarah Tritz (ENSBA Lyon), Jean-Claude Chianale (ESAD Amiens), Olivier Huz (IsdaT Toulouse), Nicolas Girard (ESAD Orléans), Jean-Marc Chapoulie (ESAAA Annecy), Vincent Meyer (Esa Pyrénées Pau Tarbes), Katia Schneller (ÉSAD-GRENOBLE-VALENCE), Anne Couzon Cesca (esad Talm Angers), Natacha Detre (ESAP Pau), Sophie Dubosc (Esadhar Le Havre), Philippe Hurteau (esad TALM Angers), Andree Furey (ESAD Orléans), Carola Moujan (ESAD TALM Angers), Benjamin Gomez (EESAB Rennes), David Zerbib (ESAAA Annecy), Bruno Dubois (EESAB Rennes), Samuel François (HEAR Strasbourg), Clara Schulmann (EBABX Bordeaux), Gérard Starck (HEAR Strasbourg), Yohann Quëland de Saint Pern (Esa Réunion), Laurent Agut (ESAP Pau), Vincent Romagny (ENSBA Lyon), Joelle Gay (Esba-MoCo Montpellier), Thomas Bizzarri (ISBA Besançon), Pascal Poulain (ENSBA Lyon), Patrick Perry (Esba Moco Montpellier), Benoît Ménéboo (Esä Dunkerque/Tourcoing), Tania Vladova (ESADHaR Rouen), Ronan Le Régent (Esad TALM Le Mans), Miguel Angel Molina (ESADHaR Rouen), Sébastien Vonier (Ebabx Bordeaux), Sandrine Israel-Jost (Hear Strasbourg), Jean-Christophe Lanquetin (Hear Strasbourg), Laurent Lucas (ENSBA Lyon), Philippe Denicourt (ESAD Talm Le Mans), Bernard Hausséguy (ESA Pays Basque Biarritz), Monique Deregibus (Ensba Lyon), Alice Laguarda (ESAM Caen/Cherbourg), Jurgen Nefzger (ESAAix Aix en Provence), Bruno Carpentier (HEAR Strasbourg), Maxence Rifflet (Esam Caen-Cherbourg), Estelle Pagès (Hear Strasbourg), Jim Fauvet (ENSA de Limoges), Paul-Emmanuel Odin (Ecole Supérieure d'Art d'Aix-en-provence), Patricia Duflo (ESADHAR Rouen), Nathalia Moutinho (Hear Mulhouse), Emmanuelle Rey (ÉSA Pyrénées Pau), Brigitte Bauer (Esban Nîmes), Bertrand Lemonnier (Hear Mulhouse), Edouard Prulhiere (ESADHaR Le Havre-Rouen), Yohanna Nguyen (Hear Strasbourg), Nadia Lichtig (Esba MoCo Montpellier), Pierre Collin (EESAB Lorient), Colette Hyvrard (ESADHaR Le Havre/Rouen), Audrey Tenaillon (esad Reims), Josué Rauscher (ESAAix Aix en PRovence), Vanessa Dziuba (Esap Pau), Maurice Huvelin (ESAD Orléans).


Télécharger la tribune
✖ RETOUR